Comment seront les voitures en 2030 ?

Comment seront les voitures en 2030 ?

 

Le monde de l’automobile ne cesse d’évoluer chaque année. Des technologies nouvelles sont mises en place telles que la voiture autonome et la voiture électrique. D’ici 2030, de nouveaux changements seront constatés comme l’annoncent déjà plusieurs concepteurs. Comment seront donc les voitures en 2030 ? Éléments de réponse sur les dernières nouveautés automobile à venir.

Avez-vous vu cela : Guide pratique pour installer une borne de recharge chez soi

Les véhicules seront plus sûrs

Si aujourd’hui certaines voitures sont moins sûres, l’année 2030 annonce des véhicules plus performants. Selon les statistiques ressorties par la Sécurité routière, plus de 3000 personnes seraient décédées suite à un accident de voiture. Certaines firmes comme Volvo affirment que d’ici 2030, il ne devrait plus avoir des accidents de la route. Plusieurs équipements seront rendus obligatoires comme le système avancé de freinage, les ceintures de sécurité améliorées, l’avertisseur en cas de distraction ou de somnolence du conducteur.

A voir aussi : Voiture neuve ou d'occasion, comment choisir ?

Les SUV seront à la mode

Avec des parts de marché qui ne cessent d’augmenter, les SUV seront toujours présents d’ici 2030. La part est estimée à 50 % d’ici 2025. Bien qu’ils soient imposants, lourds et peu aérodynamiques avec des consommations faisant grimper les émissions, ils restent tout de même prisés par les conducteurs. Plusieurs marques disposent d’un SUV dans leur gamme. Plusieurs personnes pourront donc opter pour ces nouveaux modèles qui seront à la mode.

L’automobile sera autonome

Conduire une voiture sans avoir à toucher le volant est l’un des projets qui seront effectifs d’ici 2030. Les tests sont de plus en plus effectués par les constructeurs et se montrent déjà assez concluants. Il faut simplement que la réglementation soit très sûre et qu’elle évolue. Toutefois, certains tests menés montrent la non-fiabilité de cette technologie en 2022. En effet, une vidéo diffusée par une équipe de l’Université Ben-Gourion-du-néguev, met en avant les erreurs du système. La voiture croyant distinguer un individu a freiné brutalement. Malgré ces accidents, les constructeurs croient à la réalisation de ce projet d’ici quelques années.

Les moteurs thermiques seront toujours sous le capot

Les moteurs thermiques resteront toujours d’actualité d’ici 2030. Ils vont représenter plus de 40 % du marché, mais devront concurrencer les motorisations hybrides rechargeables et hybrides. Le moteur diesel quant à lui ne sera plus d’actualité et devra disparaître d’ici quelques années. D’autre part, les carburants vont évoluer. Le « E85 » devrait avoir plus de parts de marché. Le biocarburant sera aussi l’apanage de plusieurs personnes avec la réglementation. Les huiles animales ou végétales mélangées au diesel et l’éthanol mélangé avec de l’essence seront aussi adoptés dans les pompes. Par ailleurs, les biocarburants dits de « deuxième génération » réalisés avec de la biomasse seront d’actualité. Ceux de troisième génération composés de biomasse aquatique provenant des microalgues ou des algues seront encore mieux et plus vertueux en 2030.

L’habitacle sera transformé en un salon roulant

Aujourd’hui, pour les loisirs ou pour le travail, plusieurs personnes n’hésitent pas à passer assez de temps dans l’habitacle de leur véhicule. D’ici 2030, il y aura plus d’écrans multimédia à l’avant et à l’arrière des voitures pour permettre aux passagers de passer un excellent moment à suivre un film. En plus de cela, un système smart cocon sera aussi mis en place pour gérer le bien-être des occupants. La voiture tiendra compte de l’état de santé de chaque occupant en examinant la morphologie et le rythme cardiaque.