Les informations à connaitre avant de se lancer dans le secteur des VTC

Le VTC est un nouveau mode de transport qui se prolifère à une vitesse impressionnante ces dernières années. Si comme les nombreux chauffeurs qui exercent déjà cette activité, vous voulez vous y engager, sachez qu’elle est encadrée par la loi. Pour devenir chauffeur VTC, il y a un certain nombre de règles auxquelles il faut se soumettre. C’est pourquoi il faut bien vous informer sur les étapes et les autorisations nécessaires avant de vous engager dans le secteur des VTC.

Est-il indispensable de suivre une formation pour devenir chauffeur VTC ?

Lorsque l’on se fie à la réglementation en vigueur, l’obtention de la carte VTC est possible même sans formation. Ce qui suppose donc qu’il n’est pas obligatoire de suivre une formation spécifique avant de commencer par exercer en tant que chauffeur VTC. Toutefois, il sera nécessaire de vous rapprocher d’un centre de formation agréé dans le but de préparer votre examen VTC. 

Ledit centre se chargera alors de vous proposer une formation vtc pornichet qui vous permettra d’affronter sereinement les modules de l’épreuve. En réalité, même s’il ne s’agit pas d’une obligation, suivre une formation est un excellent moyen de préparer le terrain pour devenir VTC. Vous avez ainsi la chance de vous préparer pour les épreuves écrites et pratiques qui sont prévues pour l’examen.

Sur quelle durée peut s’étendre la formation pour devenir VTC ?

Si vous souhaitez vous former pour devenir VTC, sachez que la durée de formation n’est pas la même dans tous les centres. En général, il vous faudra au minimum 50 heures et au maximum près de 300 heures de cours. Ces derniers peuvent bien évidemment être suivis à distance si le centre de formation choisi le tolère.

En termes de coût, il faudra que vous prévoyiez une somme comprise entre 400 euros et 1500 euros pour suivre votre formation de chauffeur VTC. Ce coût peut aussi être différent d’un centre de formation à l’autre. Notez que pour l’inscription à l’examen de VTC, il faudra prévoir une somme de 200 euros. Si vous disposez d’un compte personnel de formation, vous pouvez vous en servir pour financer la formation. Pôle Emploi est également en mesure de vous prodiguer des conseils afin de trouver votre financement.

Comment se passe l’examen pour devenir chauffeur VTC ?

Comme vous le savez certainement déjà, il est indispensable de passer un examen spécifique avant de devenir chauffeur privé avec le statut de VTC. En fonction des épreuves, l’examen qui se passe auprès de la Chambre des Métiers de l’Artisanat peut se présenter sous la forme d’un QCM ou d’un QRC.

Pour les tests de connaissances, vous aurez à composer les épreuves dont : gestion d’entreprise et comptabilité, réglementation sur l’activité VTC, négociation et fidélisation commerciale ainsi que règle de sécurité routière. Concernant le test pratique, il sera question d’effectuer un parcours de conduite de 20 minutes. Vous serez aussi soumis à une vérification de vos connaissances du trajet et de votre capacité d’accueil des clients.

Lorsque vous réussissez l’examen, une attestation vous est délivrée par la CMA. Cette attestation vous sera très utile dans la suite des démarches pour devenir VTC.