Comment utiliser un éthylotest chimique ?

La conduite en état d'ivresse est l'une des causes les plus fréquentes de décès dans les accidents de la route et reste responsable de près d'un tiers des accidents mortels. Beaucoup trop d'accidents peuvent être évités en respectant les limites d'alcoolémie fixées par le Code de la route. L'autocontrôle est donc une étape essentielle avant de prendre le volant. Continuer la lecture de cet article pour en savoir plus.

Qu'est-ce que l'alcootest chimique ?

Un alcootest chimique, également appelé éthylotest, est un appareil pratique qui vous permet de mesurer votre taux d'alcool en quelques secondes. Avec un alcootest chimique, vous pouvez respecter les limites d'alcool fixées par la loi sur la circulation routière de juillet 2015 : 0,2 g/l pour les nouveaux conducteurs avec un permis probatoire et 0,5 g/l pour les conducteurs réguliers. Deux types de tests chimiques et jetables sont disponibles sur le marché : avec et sans ballon.

Sujet a lire : Peut-on améliorer la sécurité d’une voiture par l’ajout de bandes réfléchissantes sur la carrosserie?

Comment se fait l'alcootest chimique ?

Pour utiliser correctement un alcootest chimique, vous devez savoir et faire certaines choses. Tout d'abord, il faut savoir que la quantité d'alcool dans le sang est la même, quel que soit le type de boisson consommée. C'est la quantité d'alcool estimée par l'éthylomètre chimique, car, que vous ayez bu deux verres de vin, deux pintes de bière ou tout autre alcool, cela équivaut à 20 grammes d'alcool. Un verre contient donc 10 grammes d'alcool. Avant d'utiliser un éthylotest jetable, vous devez savoir qu'un verre d'alcool supplémentaire augmente votre pourcentage d'alcoolémie de 0,25 g/l en moyenne.

Toutefois, l'absorption des molécules d'alcool par l'organisme peut être lente ou rapide, en fonction des paramètres physiques. Il est important de savoir que l'augmentation de la concentration d'alcool dans le sang dure jusqu'à environ 60 minutes après la dernière consommation d'alcool. C'est pourquoi il est toujours important de faire un test d'alcoolémie chimique pour éviter les problèmes. Dans la plupart des cas, vous aurez l'impression que l'effet des particules d'alcool est passé, même si vous n'êtes plus en mesure de conduire.

A lire également : Quels sont les avantages des systèmes d’assistance au freinage spécifiques aux conditions de charge du véhicule ?

De quelle couleur est un alcootest positif ?

La couleur du réactif varie en fonction du type d'alcootest utilisé. Si vous choisissez de faire un alcootest sans flacon et que votre résultat est positif, vous verrez le réactif de l'alcootest devenir vert. Le flacon de l'éthylotest devient rouge si votre pourcentage d'alcoolémie est supérieur à la limite légale. Dans certains cas, le changement de couleur peut varier en fonction du modèle et du pays de fabrication de l'éthylotest (l'éthylotest dans le cylindre peut devenir vert).

Lisez attentivement les instructions avant de l'utiliser. Comme vous pouvez le constater, vous ne devez pas conduire si, d'une part, le réactif de l'éthylotest devient vert ou rouge et, d'autre part, la réaction dépasse la ligne marquée sur le récipient, qui correspond au pourcentage d'alcoolémie maximal à ne pas dépasser.